top of page

Ceux qui marchent dans la Brume - extrait I

Dernière mise à jour : 1 juil. 2023

Les hurlements d'Automne - Tome I



"

Pas un vrombissement de moteur pour désaccorder le vent, pas d’éclat de voix ni de rythme de pas. Je suis dans un lieu sauvage, pur. Épargné. Les gesticulations d’un écureuil roux attirent mon regard. Il s’accroche aux branches fines et souples d’un noisetier avec une agilité stupéfiante, échange des insultes en « Krrr » avec un geai. Il me fait rire, même si une part de moi imagine le craquement délicat des os dans ma bouche.

Quelque chose met soudain le lutin des bois en alerte et il disparaît dans les frondaisons. En écoutant attentivement, je discerne un discret bruit de feuilles, à peine audible à travers le bavardage matinal des passereaux. Je comprends de quoi il s’agit juste avant qu’il n’émerge dans la prairie.

Ou, plutôt, de qui.

Un grand loup presque blanc, aux reflets gris argent, sort des broussailles et avance vers moi d’un pas tranquille. J’ai dit grand ? C’est une bête gigantesque, au-delà du possible. Seuls les yeux bleu glacier de Sven témoignent de son identité et me rappellent l’homme que j’ai rencontré hier. Son regard, braqué sur moi, et son odeur. Elle a un peu changé de relief, mais conserve les mêmes notes. Il s’arrête à ma hauteur et se met à me renifler, les oreilles tendues vers l’avant, la queue dressée en panache derrière lui. Ses mouvements sont doux, mais je sens l’étendue de sa force. Mon bras tiendrait entier dans sa gueule… Son petit examen terminé, il s’assoit et ses babines s’étirent en un sourire lupin. C’est à la fois rassurant et pétrifiant. Ses crocs sont immenses.

— Bonjour, Sven. Alors, c’est à ça que nous ressemblons ?

"


41 vues

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page